Le Berger Picard

"Il reste encore un chien méconnu malgré toutes ses qualités.
Il peut se montrer méfiant envers les inconnus, ou les personnes se trouvant en dehors de leur cercle familiale proche
et cela n’aide pas à sa diffusion.
C’est vraiment dommage parce qu’il possède un des caractères les plus fiables et les plus équilibrés que l’on connaisse, à condition
qu’il ait un maître ferme et décidé."

Son caractère

Énergique, parfois fantasque, très joyeux et joueur surtout avec les enfants, le berger de Picardie est très affectueux et loyal, démontrant un immense attachement à son maître. Il lui est d’ailleurs si fidèle qu’il ne demande qu’une chose, vivre en permanence à ses côtés et lui témoigner par tous les moyens à quel point il l’aime. Il a en outre un petit côté clown irrésistible, qui provoque la plupart du temps des fou-rires du public par ses facéties. Extrêmement complice avec sa famille, il reste néanmoins plutôt réservé et méfiant envers les personnes qu’il ne connaît pas. Sachant concilier sagesse et hardiesse, le berger picard est beaucoup moins nerveux que les autres chiens de berger. Ainsi, il peut se charger aussi bien des tâches de garde que de défense et d’utilité, tout en s’adaptant sans aucun souci au rôle de simple chien de compagnie. Il est cordial avec ses congénères et présente quoi qu’il advienne un comportement très stable, sans jamais montrer une quelconque agressivité. Bien que l’intervention directe ne soit pas dans sa nature, ce chien aux poils drus protègera toujours sa famille avec une extrême vigilance et beaucoup de bravoure. Dans tous les cas, ne vous fiez pas à son look quelque peu rustre car le berger de Picardie possède véritablement l’un des caractères les plus fiables et les plus équilibrés qui puisse exister dans l’univers canin. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un chien de berger qui peut vivre sans son troupeau, mais jamais sans son berger.

Source : Wamiz

Origine de la race

Le berger Picard a des origines très anciennes. Bien entendu, il n'est pas certain que le berger picard soit strictement originaire de la Picardie : il est possible, sinon probable qu'il y ait eu une aire de dispersion beaucoup plus large, les bergers et bouviers à poil dur étant typiques dans toute l'Europe du Nord-Ouest. En 1863 les premiers Picards furent jugés en exposition dans la même classe que les Beaucerons et les Briards. En 1898 on acquiert la certitude d'une race picarde. En 1922 un premier standard est élaboré par Paul MEGNIN. La race sera définitivement reconnue en 1925. Jusqu'à la seconde guerre mondiale, la race végète quelque peu et ce n'est qu'ensuite que des amateurs voulant la relancer, recherchent en Picardie, sur le terrain, les éléments les mieux typés pour les faire reproduire. Après de longues années où le Club de Race a des difficultés pour obtenir son affiliation, Monsieur Robert MONTENOT, éminent cynophile, crée le Club « LES AMIS DU BERGER PICARD » en 1955. Le Club sera définitivement affilié en 1959 et un nouveau standard de la race, approuvé par la S.C.C. en 1964. Le standard actuel a été rédigé par M. J.C. LARIVE, Président du Club et son comité avec la collaboration de M. R. TRIQUET. Enfin, la publication du standard officiel en vigueur du berger de Picardie date du 4 novembre 2008.

Source : Standard FCI N° 176

Caractéristiques

Autre nom : Le Berger de Picardie
Poil : Dur, demi-long. Longueur de 5 à 6 cm sur tout le corps y compris la queue. Sous poil
fin et serré. Très imperméable.
Couleur : Fauve, fauve charbonné, fauve bringé, gris restant
en général foncé. Pas de grande tache blanche
Taille : 60 à 65 cm pour le mâle et 55 à 60 cm pour la femelle
Poids : 20 à 30 kg

Le Berger de Picardie est de dimension moyenne-grande, bien proportionné, d’un aspect rustique mais élégant, caractérisé par des formes primitives et un poil rêche. La tête est proportionnée à la taille ; le stop est très léger, le front légèrement bombé. Le museau, fort et pas trop long, ne doit pas se terminer en pointe. Le chanfrein est droit. De légères moustaches et une sympathique barbiche sont présentes sur le museau. Les oreilles, attachées haut et larges à la base, sont portées dressées (naturellement), avec la pointe en avant. Les yeux sont plus ou moins foncés selon la couleur de la robe. Le cou est fort et musclé, la poitrine haute ; la longueur totale du tronc est légèrement supérieure à la hauteur au garrot. La queue va jusqu’au jarret : portée bas au repos, plus haute en mouvement, elle est légèrement recourbée à l’extrémité

Source : monanimalpassion

Aptitudes et comportement

Premier chien : 
Ce chien convient principalement à des maîtres disponibles, sportifs et qui pourront donc répondre à tous les besoins de ce chien, tout en lui inculquant une éducation à la fois ferme et douce (ce qui nécessite une certaine expérience). 

Affectueux : 
Ce chien de berger est très démonstratif, il adore son maître et n’hésite pas à lui montrer par tous les moyens possibles. 

Joueur : 
C’est un chien très joueur et joyeux en famille, notamment avec les enfants. 

Calme : 
Il est équilibré et peut être sage, mais uniquement lorsque ses besoins de dépense sont comblés. 

Intelligent : 
Il montre des aptitudes pour toutes les tâches de garde, de défense et d’utilité : très éclectique, il peut jouer tous les rôles, de celui de berger à celui de gardien, tout en s’adaptant également très bien à celui de simple chien de compagnie. 

Chasseur : 
La plupart ont un instinct de prédation. Certains Picards en ont un très marqué.

Craintif / méfiant avec les inconnus : 
Il n’est ni agressif, ni peureux, ni inquiet mais ne laisse pas approcher un inconnu facilement. L’étape de sociabilisation de votre chiot est importante.

Indépendant : 
Ce chien peut s’avérer quelque peu collant avec son maître. S’il pouvait toujours être constamment à ses côtés, cela lui irait ! 

Supporte la solitude : 
Bien moins nerveux que d’autres chiens de berger, il tolère plutôt bien les périodes de solitude, si tant est qu’une habituation progressive et positive soit mise en place dès le plus jeune âge du chiot Berger de Picardie. 

Facile à éduquer / obéissant : 

Ce n’est pas le berger le plus simple à éduquer car il sait se montrer têtu… Lorsqu’il n’a pas envie…Il n’a vraiment pas envie. Rigueur, constance, assiduité et cohérence sont donc de mise pour parvenir à de bons résultats avec ce chien. Dès lors qu’il est bien éduqué, c’est un parfait compagnon pour toute la famille. Dès son plus jeune âge, son maître doit lui apprendre les règles de base de la vie à la maison : pas de caprices, pas de réclamations à table, de ne pas sauter sur les gens, assis, couché, pas bougé, le « non »...

Une fois ces principes établis, à vous de les faire observer. Le respect passe par deux éléments essentiels : une autorité douce et ferme et un calme à toute épreuve. Les cris et la violence ne sont d’aucune utilité. De plus, le maître du berger picard doit rester logique et cohérent dans ses ordres : il ne faut jamais interdire un jour ce que l’on a autorisé la veille.

N’oubliez pas que les canapés, les fauteuils et les lits ne sont pas des endroits pour dormir pour votre chiot, un bon gros dodo bien à lui et confortable sera parfait. Chacun sa place ! N’isolez pas votre chien dans une pièce pour vous faciliter la vie, apprenez-lui plutôt à être civilisé !

Aboiement :
Le Berger picard n’aboie jamais sans raison mais sait donner de la voix lorsqu’il faut se montrer dissuasif. 

Fugueur : 
Son instinct de garde incite ce chien à rester dans son environnement familier pour veiller au grain.

Destructeur : 
S’il n’est pas suffisamment dépensé, des destructions peuvent être observées. Pour les chaussures par exemple, il suffit lorsqu’il est chiot d’échanger son « butin de guerre » par un de ses jouets en lui disant un simple « non » d’un ton ferme. Vous devez veillez à avoir son attention pour qu’il l’entende. 

Gourmand / glouton : 
Très gourmand, ce chien ne se lassera pas d’être récompensé de ses bonnes actions par des friandises. S’il mange trop vite et que cela lui provoque des vomissements, des gamelles spéciales « anti-glouton » existent.

Utilisation :
Groupe 1 : Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses)
Section 1 – Chiens de berger (Avec épreuve de travail)

Le Berger picard est un très bon chien de compagnie mais aussi un excellent gardien car il a dans ses gènes un instinct de protection (que ce soit du troupeau, de sa famille et/ou de son environnement familier) très développé. 

En agility, des bergers picards se distinguent régulièrement.

Dans le mordant sportif, il est très combatif et il faut canaliser son énergie.

L’obéissance lui convient bien, de même que le pistage, où il a de très bons résultats.  Et bien entendu un excellent chien de berger !

Source : Wamiz + moi-même

Santé

Résistant / robuste :
C’est un chien rustique et très robuste qui ne pose pas de problèmes particuliers.

Exercices du chiot :
Une activité extérieure est indispensable au Picard mais veillez à ne pas épuiser votre chiot : Afin d’éviter les mouvements répétitifs, il est recommandé de faire cinq minutes quotidiennes par mois d’âge d’exercice physique imposé. Par exemple si votre chiot a deux mois, il a droit à 10 minutes d’exercice imposé. S’il a trois mois, il a droit à un énorme 15 minutes ! Ou encore, si votre chiot a 6 mois, il aura besoin de 30 minutes de défoulement imposé quotidien. En effet, trop d’exercice physique pourrait avoir un impact sur sa croissance. Les activités très exigeantes physiquement telles que les jeux de balles, la course à pied, les sorties VTT ou les sauts sont à proscrire chez un chiot.

Vermifuge :
Votre chiot doit être vermifugé tous les mois jusqu’à ses 6 mois, puis 2 fois par an. Il est important de préciser au vétérinaire que c’est pour un chien de type « Berger ».

Antiparasitaire :
Il est fortement conseillé de lui mettre un antiparasitaire type collier ou pipette pour le protéger des tiques, puces, poux, moustiques, mouches d’étable et surtout des phlébotomes (responsable de la Leishmaniose).


Toilettage :
Ce chien rustique n’a pas besoin d’être toiletté, seuls quelques brossages réguliers permettent de maintenir sa robe en bonne santé. Il sera totalement inutile de le laver fréquemment. S’il a trop de nœuds indémêlables, n’hésitez pas à couper.


Supporte la chaleur :
Il est très résistant et ne souffre généralement pas des fortes températures.
Supporte le froid :
Il peut facilement vivre dehors, même s’il est préférable de le faire rentrer en hiver.


Tendance à grossir :
Ses rations doivent être équilibrées (et jamais données en libre service) et ses besoins de dépense respectés pour éviter l’embonpoint.


Alimentation :

Son alimentation de base peut se constituer de viande et viscères crues complétées par du riz, des pâtes, des céréales, des légumes et des fruits frais. Les croquettes de qualité lui apportent également des rations équilibrées. Les portions diffèrent d’un sujet à l’autre, selon le tempérament et la dépense physique.

Pour l’appétence des croquettes vous pouvez rajouter de temps en temps un jaune d’œuf (pas le blanc), de l’huile de saumon, du gruyère râpé ou du fond de veau par exemple.

Si vous devez changer son alimentation, de marque de croquettes par exemple ou de gamme, veillez à faire le passage en douceur et de préférence après l’âge de 3 mois : augmentez progressivement chaque jour la part du nouvel aliment jusqu’à atteindre 100 % de la nouvelle nourriture au septième jour.  Cela aidera à éviter tout stress digestif, notamment la diarrhée.  Cette transition alimentaire est souhaitable à chaque changement de nourriture chez le chiot et également chez le chien adulte.


Perte de poils :
A part deux mues saisonnières annuelles survenant au printemps et en automne, il perd peu ses poils. De ce fait, vous pouvez vous contenter de le brosser qu’une fois par mois. Il sera totalement inutile de le laver fréquemment.


Maladies fréquentes :

Le Berger picard n’est pas touché par des problèmes de santé particuliers. Il est recommandé par ailleurs de faire dépister son chien pour les examens sanitaires suivants :

- dépistage des tares oculaires

- dépistage de la dysplasie de la hanche (pour ne pas abimer ses hanches, veillez à ce que votre chiot ne glisse pas trop sur le carrelage de votre maison et qu’il ne soit pas surmené pour préserver sa croissance).


Taille des portées :
Entre 4 et 12 chiots (avec une moyenne de 6).


Espérance de vie moyenne : De 12 à 15 ans

Source : Wamiz + moi-même

Éducation

Le berger de Picardie doit être éduqué avec fermeté et douceur dès son plus jeune âge, afin de limiter ses excès d’enthousiasme. Son éducation est facilitée par son intelligence et son attachement à son maître. Cependant, il n’obéira pas sans avoir compris l’utilité de son travail. Puis une fois qu’il en a saisi tout le sens, il s’exécutera avec ardeur. Enjoué, exubérant et souvent excessif, il est aussi assez têtu. Par conséquent, il faudra vous montrer persévérant et travailler toujours avec beaucoup de tact. Ce chien très équilibré est également sensible voir susceptible pour certain. Ne vous énervez pas et gardez votre calme. Parler fort suffira amplement.

Bien qu’il ne soit pas de nature craintive, le berger picard doit être SOCIABILISÉ tôt et devra être sorti en laisse dès ses 4 mois. Habituez-le à faire des exercices de manipulation sur lui de manière très régulière sans dépasser 5 minutes (toucher la gamelle, toucher l’ensemble de son corps etc.) ce qui pourra vous évitez des soucis. Prendre des cours dans une école pour chiot permet d'éduquer son chien de manière ludique par exemple.

Vous obtiendrez ainsi un compagnon bien dans sa tête et dans ses pattes.

Source : nosamisleschiens + moi-même